VMC gaz

VMC gaz

Déclinaison de la VMC simple flux, la VMC gaz est en fait une ventilation reliée à une chaudière gaz ou un chauffe-eau à gaz. Ce système est très réglementé sachez-le.

Quel est le principe d’une VMC gaz, quelle est la législation, quel est son coût sont souvent des questions que l’on nous pose car elle reste moins connue que la VMC double flux thermodynamique ou que la ventilation mécanique par insufflation par exemple.

Comme nous passons en revue tous les types de VMC pour vous informer et vous guider, nous avons décidé aujourd’hui de vous parler de la VMC gaz.

Quel est le principe d’une VMC gaz ?

La VMC gaz a pour but d’évacuer par le même réseau non seulement l’air vicié de l’habitation mais également les produits de combustion d’une chaudière à gaz. Pour cela, il faut la présence de bouches d’extractions qui vont assurer le surcroît de débit à extraire.

La VMC gaz offre donc à moindre coût de fonctionnement un air propre et de qualité à votre habitation.

La législation concernant la VMC gaz

Le principal risque est le refoulement d’air chargé en monoxyde de carbone lorsque la chaudière continue de fonctionner après l’arrêt des pâles du ventilateur. La VMC est donc munie d’interrupteurs thermiques et dispose d’un dispositif obligatoire de réaction automatique en cas de dysfonctionnement d’un élément du système d’extraction de l’air.

Au niveau de la réglementation, elle est très claire :

  • Toutes les VMC gaz doivent posséder un système de sécurité individuelle (interrupteur thermique ou pressostatique)
  • Elle doit comporter un détecteur de défaut d’extraction
  • Elle doit être dotée d’un dispositif signalant cet arrêt
  • Elle doit avoir un système de transmission d’ordre

Il ne faut pas prendre à la légère cette législation car les risques sont importants pour les occupants. C’est pourquoi nous vous conseillons fortement de vous rapprocher d’un professionnel pour l’achat et la mise en place de ce type de ventilation.

Un entretien à faire obligatoirement

Afin de limiter les risques d’incendie notamment, vous devez effectuer obligatoirement un entretien régulier de votre VMC gaz. Cet entretien doit être réalisé par un professionnel.

La législation impose une fois par an :

  • De nettoyer les pales du ventilateur
  • De vérifier les connexions électriques
  • De vérifier les caractéristiques de fonctionnement du ventilateur
  • D’entretenir les bouches d’arrivées d’air et d’extraction et de les changer si besoin
  • De vérifier la vacuité des conduits

Vous devez tous les 5 ans :

  • Faire contrôler et régler l’ensemble de l’installation
  • Faire vérifier le bon fonctionnement de l’appareil raccordé

Quel est le prix d’une VMC gaz ?

Comme pour le prix de la VMC double flux, le coût de la VMC gaz est difficile à donner mais il est de 500 euros environ. Vous devez rajouter à ce tarif le prix de la pose. Celle-ci peut vite faire grimper la facture car l’installation d’une telle VMC est assez complexe.

Pour savoir avec précision le prix d’une VMC gaz, n’hésitez pas à faire un devis en ligne. Vous saurez ainsi avec exactitude le coût total de ce système.

N’oubliez pas de prévoir dans votre projet le coût de l’entretien obligatoire qui doit être réalisé par un professionnel agrée.

>>>Cliquez ici pour obtenir 3 devis gratuitement et rapidement <<<